Activités

Formation - Présentation des résultats de la recherche sur la Cyberagression à caractère sexuel : aider la collectivité à intervenir

Non disponible


Présentations Powerpoint des personnes invitées

Gillian Blackelle-Ministère de la Justice Canada

Comment la Charte canadienne des droits des victimes vient-elle en aide aux surviantes d'agression sexuelle? 

Jay Meunier - Tribunal de Justice sociale Ontario

Programme d'indemnisation des victimes d'actes criminels 

Pascale Philibert - Conseillère spécialiste en gang de rue

Le recrutement des victimes de gangs de rue sur les médias sociaux 

 

 

 

 

POUR VOUS INSCRIRE CLIQUEZ ICI

Biographies des personnes invitées

Stéphanie Bouchard, Ministère de la justice Canada

Stéphanie Bouchard a étudié à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa et a obtenu une Licence en droit (LL.L) ainsi qu’un baccalauréat en droit (LL.B).  Elle est membre du Barreau du Haut-Canada depuis 2002 et elle a plus de seize ans de service au sein du Gouvernent du Canada.  Après avoir travaillé au Bureau du Conseil privé pendant plus de six ans, elle s’est jointe au Ministère de la Justice en 2004. Elle a travaillé avec différents groupes tel que la Section des politiques de droit public, les Services juridiques de Parcs Canada, l’de l’enfant et de la violence familiale, ainsi que l’Unité des affaires parlementaires.  Depuis 2010, elle travail au Centre de la politique concernant les victimes où elle acquis de l’expérience en détermination de la peine criminelle. Elle a en particulier travaillé sur le développement et la rédaction de la Charte canadienne des droits des victimes (CCDV) et sur les modifications reliées au Code ciminel.  De plus, elle a également travaillé à l’appui du passage du projet de loi pendant le processus parlementaire et développé le mécanisme de plainte pour le Ministère de la Justice prévu sous la CCDV.

Gillian Blackell, Ministère de la justice Canada 

Gillian Blackell est avocate-conseil et directrice par intérim au Centre de la politique concernant les victimes au Ministère de la Justice Canada. À ce titre elle est présidente du Groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur les victimes d’actes criminels. Me Blackell est membre du Barreau du Québec et titulaire d’un baccalauréat en droit (LL.B.) de l’Université Laval, d’une maîtrise en droit international public (LL.M.) de l’Université de Leiden (Pays-Bas) ainsi que d’un baccalauréat en arts avec spécialisation en sciences politiques. Elle a travaillé sur le développement et de la rédaction de la Charte canadienne des droits des victimes lorsqu’elle était avocate-conseil responsable de l’Unité de la politique du droit de l’enfant et de la violence familiale. Me Blackell a agi comme directrice générale par intérim de la Section de la Justice applicables aux jeunes qui est responsable de la Loi sur le système de justice pénal pour les adolescentsElle a participé aux négociations finales du Protocole facultatif à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et du Protocole additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants. Elle a également participé aux négociations de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains et elle a été une observatrice aux négociations du projet de convention du Conseil de l’Europe pour prévenir et combattre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.

Marie Dufort, Ministère de la Procureure générale de l'Ontario

Marie Dufort a été admise au Barreau du Québec en 1999 après avoir fait sa cléricature auprès du Juge Michel Proulx de la Cour d’Appel du Québec. Elle s’est ensuite jointe au Service fédéral des poursuites du Canada en tant qu’aviseur special auprès du Sous-Procureur général adjoint – Droit criminel, où elle a également travaillé en tant qu’avocate au Service d’entraide internationale (Extradition) avant de se joindre au Bureau du Procureur de la Couronne de l’Ontario en 2003. Elle travaille présentement en tant que Procureur adjointe de la Couronne à Ottawa. Elle est membre du Barreau du Haut-Canada depuis 2002.

Jay Meunier, Tribunaux de Justice sociale Ontario

Jay Meunier est avocat au cabinet Girones Lawyers. M. Meunier a obtenu son diplôme en droit de l'Université de Moncton et a été admis au Barreau de l'Ontario en 1995. Il pratique dans les domaines du droit familial, des préjudices personnels et des cas de décès. Depuis 2001, M. Meunier est mandataire désigné par le tribunal pour le Bureau de l'avocat des enfants. Actif dans sa communauté, M. Meunier donne de son temps à divers organismes sans but lucratif dont la banque alimentaire de Timmins. Il est membre de la Ontario Trial Lawyers Association, de l'Association du Barreau canadien ainsi que trésorier de l'association juridique de Cochrane.

Pascale Philibert, Conseillère spécialiste en gang de rue

Pascale Philibert est spécialiste en gang de rue et travailleuse sociale au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est.  Elle travaille depuis plusieurs années déjà auprès des jeunes qui sont victime de traite humaine, entre autres par le biais du Projet Mobilis. Le Projet Mobilis est un partenariat entre le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est et le Service de Police de l’Agglomération de Longueuil, Québec. Il se veut une lutte à l’exploitation sexuelle des filles par les gangs. Mobilis constitue une approche communautaire novatrice qui a donné d'excellents résultats, avec la condamnation de 100 % des proxénètes arrêtés au cours de 2009-2010.