Blogue

Septembre, le mois de la rentrée.

31 août 2015


Depuis longtemps, cela suscite chez moi l'idée du réconfort, du "cocooning".
Après avoir bien profité de l'été et de ses largesses, voici maintenant venu le
temps de se préparer à l'hiver, de faire ses provisions, de vérifier quels sont mes
besoins pour être confortable.

Et cela vaut aussi pour mon intérieur personnel. Pas celui de mon chez moi
physique, mais celui de mon chez moi émotif, spirituel. Pour moi, c'est aussi cela
la rentrée. Un temps pour l'introspection, un temps pour me préparer à plus
d'intensité dans mon travail, dans mes tâches.

Mettre en place tout ce dont j'ai besoin pour faire face à cette saison prolifique où
je travaillerai beaucoup. Je devrai bien sûr m'assurer de bien me reposer, de
bien manger, de faire de l'exercice mais aussi de me donner d'autres outils,
préparer mes crayons à dessin, mon matériel de peinture, mes cahiers d'écriture.
C'est toute cette préparation que je souhaite aux survivantes de violence
sexuelle qui choisissent cette saison pour entreprendre un cheminement vers la
guérison.

Assurez-vous de mettre en place ce qui vous sera nécessaire pour affronter une
saison difficile mais nécessaire. Permettez-vous du confort dans votre
environnement. Privilégiez le contact avec les bonnes personnes autour de vous,
celles qui vous soutiennent, vous comprennent, vous respectent. Accordez-vous
le droit de dire non, de mettre vos limites, de vous choisir d'abord. Appuyez-vous
sur les coussins de l'amitié, posez vos pieds sur le sol de votre affirmation de soi,
décorez votre univers de la musique que vous aimez, des couleurs que vous
préférez.

Et plongez en toute confiance au coeur de vos besoins et de votre vérité.
Permettez-vous d'être accompagnée dans ces démarches. Le parcours n'est pas
facile, mais le paysage au bout de la route est d'une grande beauté. Alors,
chaussez vos souliers confortables, appuyez vous sur votre bâton de marche et
envisagez cette aventure comme la plus importante qui soit pour vous, ici et
maintenant.

Bonne route, bon automne, bon cheminement!

Johanne
Intervenante

CALACS francophone d'Ottawa