Le CALACS, c'est...

L’équipe et le conseil d’administration ont pris le temps en 2013 pour actualiser la mission, les valeurs et la vision du Centre.

Notre mission

Le CALACS francophone d'Ottawa est un organisme féministe, géré et opéré par et pour les femmes. Dans ses revendications pour la justice sociale, il dénonce les agressions à caractère sexuel et lutte pour l’égalité et les droits des femmes.  Il offre une multitude de services aux femmes survivantes et il s’engage activement à la prévention et la sensibilisation dans la communauté.

Vision 2017

Le CALACS francophone d’Ottawa est consolidé et accessible à la diversité des femmes. Son rayonnement positionne les agressions à caractère sexuel comme un enjeu social où l’ensemble de la communauté s’engage à les dénoncer.

Vision 2025

Le CALACS francophone d’Ottawa est LA référence en termes d’offre de services, d’actions politiques et d’analyse des enjeux en matière d’agression à caractère sexuel.  Il est leader et agent de transformation sociale dans ses actions concertées pour mettre fin aux agressions à caractère sexuel.

Nos valeurs organisationnelles

  • Accessibilité : Services gratuits et adaptés assurant un accès convenable à toutes les femmes.
  • Intégrité : Transparence et ouverture dans les communications et les décisions. Affirmation de soi et authenticité offrant un climat propice à la confiance.
  • Respect : Confidentialité et sécurité assurées dans l’offre des services. Reconnaissance du libre choix de chaque femme et ce, dans leur diversité.
  • Engagement : Militantisme pour l’empowerment des femmes et la justice sociale.

L’équipe

L’équipe d’employées au CALACS francophone d’Ottawa: des femmes passionnées, cumulant de nombreuses années d’expertise qui contribuent à l’atteinte de l’égalité entre les sexes ainsi qu’à offrir des services de qualité aux survivantes.

Services d’intervention :

Michelle Petersen, coordonnatrice des services

Johanne Morency, intervenante

Djoko Kouadio, intervenante, projet femmes immigrantes

Services de prévention et sensibilisation :

Josée Laramée, coordonnatrice des services

Gabrielle Pelletier, animatrice

Administration :

Josée Guindon, gestionnaire

Guylaine Ross, adjointe administrative

Le Conseil d’Administration est composé de :

Éliane Lachaîne, présidente

Frédérica Dupuis, vice-présidente

Louise Tremblay, Secrétaire, trésorière

Mercedes Valdivia, administratrice                                                                          

Nancy Bélanger, administratrice

Danielle Paris, administratrice

Rym Ben Berrah, administratrice

Gabrielle Pelletier, administratrice

 

Rapports annuels

Afin de laisser des traces dans l’histoire des services offerts aux survivantes d’agression sexuelle d’Ottawa, le Centre produit un rapport annuellement que nous vous invitons à consulter.

Rapport annuel 2014-2015


Emplois disponibles

Il n'y a pas de poste disponible.

Historique

La lutte pour obtenir des services en français en Ontario pour les femmes survivantes d’agression à caractère sexuel a commencé à voir ses fruits il y a près de 25 ans.  En 1991, sous l’égide d’un comité encadreur formé de femmes de la communauté et du Sexual Assault Support Center, la Coopérative Convergence effectuait une étude de besoins auprès de femmes francophones survivantes d’agression sexuelle ainsi qu’auprès d’intervenantes du milieu. Cette étude a confirmé le besoin criant de la mise sur pied de services en français pour les survivantes d’agression à caractère sexuel dans la région d’Ottawa. Ces femmes ont courageusement partagé leur vécu avec les chercheures et leurs témoignages ont permis d’illustrer leur réalité de femmes doublement victimisées : soit par l’acte violent commis à leur égard ainsi que par leur statut minoritaire. 

Le comité encadreur a utilisé les résultats de l’étude pour établir les principes de base d’un modèle de service répondant aux besoins des francophones de la région d’Ottawa. Et c’est ainsi que le CALACS francophone d’Ottawa, un Centre autonome, francophone, féministe, qui s’adapte à la mosaïque multiculturelle de la région et qui est accessible et inclusif fut créé. 

En février 1994, le Centre recevait un premier financement qui a permis d’embaucher une coordonnatrice. Suivra par la suite, l’incorporation en octobre 1995, l’ouverture officielle le 6 juin 1996 et l’assemblée générale annuelle de fondation en février 1997. 

Au cours des vingt dernières années, le CALACS a du développé des moyens innovateurs pour répondre aux besoins croissants des survivantes auxquels les moyens financiers et humains du Centre ne permettent pas toujours de répondre. 

De fait, le financement du CALACS a été augmenté qu’à deux reprises au cours des vingt dernières années.  En 2005, le centre voyait son financement ajusté afin d’être paritaire à celui des centres anglophones et en 2010, le centre recevait une augmentation temporaire de 5% qui prendra fin en 2017.

Ne pouvant pas compter sur le financement pour offrir un salaire et des avantages sociaux équitables aux employées et dans la lutte pour contrer la pauvreté des femmes, le centre adoptait en 2012 une nouvelle approche.  Les employées ont vu leur nombre d’heures de travail diminué mais ont conservé leur salaire actuel.  Ceci permettra d’accorder une augmentation salariale aux employées en lien avec l’objectif du centre d’atteindre l’équité salariale. 

En 2015, le CALACS francophone d’Ottawa célèbrera ses vingt ans d’existence.  Demeurer à l’affût pour plus d’information concernant les célébrations.

Partenaires

Le CALACS francophone d’Ottawa désire reconnaître la contribution des bailleurs de fonds suivants :

     Le Gouvernement de l’Ontario

     La Fondation communautaire d’’Ottawa

      Fondation Trillium

      Condition féminine Canada