La notion du consentement

Qu’est-ce que le consentement ?

Consentir à une activité sexuelle c’est accepter de son plein gré, sans contrainte ni menace, de participer une activité sexuelle en question. La loi exige qu'une personne prenne toutes les mesures raisonnables pour s'assurer du consentement de son ou de sa partenaire tout au long de l’activité sexuelle. La personne peut à tout moment arrêter ou refuser un acte sexuel. Par exemple, ce n’est pas parce qu’elle a accepté une activité sexuelle, qu’elle veut la continuer ou même en faire une autre.

Voici 3 éléments importants concernant le consentement

La notion de libre choix :

Un choix personnel, non manipulé

La capacité L’état de la personne -  médicaments, santé

L’âge Un enfant est jugé incapable de consentir

IL N’Y A DONC PAS DE CONSENTEMENT LORSQUE…

La victime est incapable de consentir à l’activité.

L’agresseur incite la victime à se livrer à l’activité par abus de confiance, de pouvoir ou d’autorité.

Le consentement est exprimé par des mots, des gestes, un comportement ou tout autre moyen par une autre personne que la femme concernée.

La femme exprime un refus par des mots, des gestes, un comportement ou tout autre moyen.

La personne ayant consenti à se livrer à une activité consensuelle exprime un refus de poursuivre par des mots, des gestes, un comportement ou tout autre moyen.